Objectiver le bien-être au travail




C_C7392
Nouvelle mamanaute
messages : 49
Dernier message
Famisurfer depuis : 14/02/2013 Chantal, , 2019 ans et 2 mois
enfants :
Louise : 38 ans et 10 mois,
Pauline : 31 ans et 0 mois,

Posté le 19/07/2018 à 8:18:55

Bonjour.

J'ai lu un article très intéressant sur le bien-être au travail : il apporte des conseils pour l'évaluer de manière neutre, sans aucune subjectivité...Je trouve ça très intéressant à vrai dire car je pense qu'on sous-estime souvent cet aspect-là de notre santé mentale. Le burn-out est une conséquence indirecte au final du manque d'objectivation du bien-être au boulot. Je ne sais pas si quelqu'un peut témoigner ici, mais parfois, je sens autour de moi des personnes qui n'ont pas l'air d'être au top de leur forme (mentalement je parle) mais qui ne le communiquent pas.

Maintenant, faut-il leur en vouloir ou pas, là n'est pas la question. C'est surtout à l'entreprise de surveiller son personnel. Et je crois que bien souvent, on se base sur nos aprioris pour analyser une situation. Or, comme l'explique justement l'article, il faut pouvoir se détacher de toutes nos représentations mentales pour avoir une "vue" fiable sur ce qui se passe et aider la personne dans le besoin. Si quelqu'un veut témoigner ici, je serais ravi d'échanger avec lui. Cet article m'a vraiment rassuré dans ma perception de ce manque d'objectivité par rapport au bien-être au boulot et la manière dont on l'estime.
Citer

D_M1888
Nouvelle mamanaute
messages : 9
Dernier message
Famisurfer depuis : 05/01/2018 Michelle, AUVELAIS, 39 ans et 3 mois
enfants :
Lucas : 17 ans et 0 mois,

Posté le 19/07/2018 à 8:25:39

Bonjour à vous, j'ai effectué un revirement de carrière après un burn-out. Je suis passée d'assistante marketing à technicienne de surface (revirement improbable sans doute) tout cela à 44 ans. Il y a 2 ans, j'ai craqué. Ne m'écoutant pas, je continuais à travailler sans cesse. Le soir j'arrivais à la maison avec des maux de coeur et le matin je me rendais au boulot avec une grande difficulté. Mon conjoint n'était pas très présent, lorsque je lui en parlais, me disait que c'est normal, que ça va passer, etc. Un matin, j'ai été incapable de me rendre à mon travail tellement j'étais épuisée. Je me suis arrêtée sur le coté de la route, plus moyen de faire quoique ce soit, vomissements et très grande fatigue. Et mon patron ne s'en est jamais rendu compte...Donc ouI. Il faut objectiver la santé mentale de ses travailleurs et veiller à leur bien-être.
Citer

Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Rechercher une
bonne adresse?

Mes réductions
Vacances + asbl
10 % sauf immersion néerlandaise...
Agimont Adventure
50 billes de paintball offert...
Monde de Julie (Le)
réduction de 5% sur la céramique sur présentation de votre c...
Toutes les réductions [+]